Hangar des Souffleurs, commandos poétiques

 

En janvier 2014, les trois premières toiles sont posées au hangar des Souffleurs et la possibilité d’un jeux entre peinture, corps et son est testée positivement.

 

Cette vidéo est moins un document de sortie de résidence qu’un objet qui a permis, à partir des captations réalisées pendant celle-ci, de contribuer à la première écriture du projet, notamment en formalisant techniquement le jeux entre le lieu, les peintures, les corps et le son.